Catégories
Création JdR

Archipélia le JdR pirate et poétique

Sébastien, peux-tu nous présenter l’univers d’Archipélia

Archipélia est un jeu de rôle fantastique marin ou l’on joue des pirates rêvant de liberté et d’aventure.

Ce jeu est destiné aux rêveurs, poètes, aventuriers qui, dans une vie antérieure, étaient des pirates et qui n’ont pas trouvé dans celle-ci l’exaltation, l’appel de l’aventure ou le vent du large.

Archipélia est le résultat de plus dix ans d’écriture et de tests. Il se déroule à une époque qui pourrait ressembler à la Renaissance mais dans un monde composé d’îles, morcelées, fracassées : un cataclysme est passé par là. C’était une époque où les dieux foulaient le sol de Téthys et où les hommes vivaient de la magie. Mais les dieux sont partis et les hommes ont perdu les savoirs qui leur permettaient d’accomplir des miracles.

Quels sont les spécificités de Archipélia ?

C’est un jeu joyeux, coopératif et avec une part de narratif pour les joueurs. Je souhaite que les parties permettent aux joueur de former un équipage soudé qui part découvrir, à chaque scénario, le monde d’Archipélia.
Le système de jeu est fait pour amener le joueur ou la joueuse à verbaliser ses actions et à parler comme son personnage au mieux pour obtenir des avantages.

Je dis le système de jeu, mais il y en a deux, un système numérique et un système de mot favorisant le joueur qui verbalise chacune de ses actions.


Du point de vue du joueur

Un équipage de pirates. Les peuples jouables sont les humains, les caymens, les orcads, les aquars, les tortosas, les axols, les encrés et les goéliens. Des peuples haut en couleur, dont les caractéristiques sont liées à la mer de façon plus ou moins directe. je vous invite à lire les articles qui les décrivent plus amplement sur notre site : http://www.lantredugob.fr/category/archipelia/


Du point de vue du meneur

J’en ai déjà parlé un peu plus haut, le système est double. Il fonctionne avec des cartes que le joueur ou le conteur tire. Le système double permet au maître de jeu de choisir s’il préfère une gestion numérique du jeu ou une version plus littéraire. les succès héroïques sont décrit par le joueur (sous réserve de validation par le maître de jeu)


A qui s’adresse Archipélia ?

Aux borgnes unijambistes avec un défaut d’élocution faisant ressembler tous leurs propos à un “aaaaarh !” et affublé d’un tricorne piqué d’une plume de cormorant exclusivement. Si vous ne ressemblez pas à cette description, mais que vous avez vu l’image de ce personnage dans votre tête en le lisant, vous êtes prêts pour partir à l’aventure avec Archipélia.


Qui se cache derrière Archipélia ?

J’écris et ma femme rature. Des fois, elle a de supers idées, mais comme je suis un gros macho, je dis que c’est moi qui les ai eus.

Plus sérieusement, je suis l’auteur principal et mon épouse me soutient. Elle est ma première maîtresse de jeu, ma première joueuse, et depuis sept ans c’est elle qui écrit les scénarios.

Nous avons la chance d’avoir été rejoint dans l’aventure par des amis, Paul et Mathieu qui me mettent régulièrement des coups de pieds au derrière pour que j’avance plus vite.

Nous avons aussi fait appel à des illustrateurs de renom pour illustrer le livre. ça va être de toute beauté.

Archipélia : de l’idée de base à aujourd’hui.

J’ai écris les première lignes de ce jeu sur un blog en 2007… donc il a vécu, bourlingué sur les mers… euh les conventions… il a subit de nombreux abordages… euh des changements de règles pour trouver ce qui nous aller le mieux.
Quand tu veux innover au niveau des règles, il faut beaucoup tester ton jeu. Beaucoup l’expliquer pour que tu trouves la façon de le dire qui soit la plus simple possible.

Il a été financé par plus d’une centaine de joyeux pirates en mai 2019. Et nous souhaitons le sortir en 2020.


Quelles sont les perspectives du jeu ?

Nous sommes en retard pour sa sortie prévue au départ, mais ce temps est bien investi en illustrations, écriture et en mise en page. Nous voulons sortir le meilleur livre possible. C’est pourquoi nous continuons à travailler dessus. Le temps de confinement, même s’il paraît propice à l’écriture, n’est pas simple. Surtout quand on est parent. L’annulation des conventions, qui sont un extraordinaire moteur pour les auteurs, mais aussi le lieu de test pour nos modifications vont faire cruellement défaut cet année. 

L’arrivée des illustrations et la mise en page qui commence à ressembler à un “vrai livre de jeu de rôle professionnel” nous remplissent d’espoir quand à sa sortie prochaine. Il sera surement un peu comme nous, avec des défauts mais se donnant à fond pour le plaisir des joueurs et des maîtres de jeu.

Site : http://www.lantredugob.fr/category/archipelia/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *